Proverbes avec le mot "Dieu"

Si tu fais du bien, jette-le dans la mer ; et si les poissons l'avalent, Dieu s'en souviendra.

Dieu a créé le mal pour que l'enfer ne demeure pas vide.

Si Dieu ne pardonnait pas, son paradis resterait vide.

Il n'appartient qu'à Dieu d'être seul.

D'un homme orgueilleux, Dieu dit : lui et moi ne pouvons cohabiter dans le monde.

Dieu mesure le froid à la brebis tondue.

Quand Dieu donne le mal, il donne aussi le remède.

Le crâne du chauve est proche de Dieu.

Personne n'est obligé de s'accuser lui-même si ce n'est en face de Dieu.

Dieu n'a fait qu'ébaucher l'homme, c'est sur terre que chacun se crée.

Dieu fit les hommes inégaux. Le colt les rendit égaux.

Mon Dieu, ne me donne que des enfants mâles et fait que mon troupeau ne produise que des femelles.

Au commencement, Dieu a donné à chacun un bol d'argile. C'est dans ce bol que, chaque jour chacun boit la vie.

Dieu ne pouvait être partout, alors il a créé la mère.

Ce que femme veut, Dieu en tremble.

Une bonne conscience est l'oeil de Dieu.

Là où Dieu a son Eglise, le Diable a sa chapelle.

Le diable prend ce qu'on ôte à Dieu.

Il y a temps pour le diable et un temps pour le Bon Dieu.

La meilleure chose que Dieu ait faite, c'est qu'un jour suive l'autre.

Nous avons un profil pour Dieu, et l'autre pour le diable.

Le passé appartient aux ancêtres, l'avenir appartient à Dieu, seul le présent t'appartient.

Dieu règne au ciel, et l'argent sur la terre.

Quand Dieu se fit homme, le diable s'était déjà fait femme.

La personne est une multiplicité intérieure, inachevée, appelée à s'ordonner, s'unifier. Dieu ne fait qu'ébaucher l'homme, c'est sur la terre que chacun se crée.

Là où Dieu vous a semé, là il faut fleurir.

Chaque chose pour un temps, mais le mariage pour la vie et Dieu pour l'éternité.

La véritable gloire vient de Dieu.

Et Dieu dit : "Je me cacherais dans le coeur de l'homme ; c'est le seul endroit où il oubliera de me chercher. "

Dieu donne le froid selon le drap.

Si l'homme était seulement digne de l'aide de Dieu...

Les savants font l'almanach et Dieu fait le temps.

De l'union de "si" avec "mais", naquit un enfant nommé "plaise à Dieu que..."

Pourquoi cacher à Dieu ce que savent les saints ?

Nier l'existence de Dieu, c'est sauter les yeux fermés.

Si Dieu tue un riche, il tue son ami ; s'il tue un pauvre, il tue une canaille.

Dieu nourrit les oiseaux qui s'aident de leurs ailes.

Il vaut mieux avoir affaire à Dieu qu'à ses saints.

Le hasard est l'ombre de Dieu.

Quand Dieu créa le temps, il en créa... beaucoup.

Plus on se rapproche de Dieu, et plus on a de force vitale. Il reste que chaque être; même le plus humble, le plus apparemment inanimé, a une âme, une force.

Un bon soldat ne doit penser qu'à trois choses : 1 au roi ; 2 à Dieu ; 3 à rien.

L'homme est comme Dieu l'a fait en un peu pire.

Il vaut mieux prier Dieu que ses saints.

La voix du peuple est celle de Dieu.

Dieu donne la gale, mais il donne aussi des ongles pour la gratter.

L'enfant qui sait marcher est un Dieu pour l'enfant dans son berceau.

Cookies