Proverbe russe

Instruire un imbécile, autant soigner un mort.

Le monde est un chaudron, l'homme est la cuillère qu'on y trempe.

Ce n'est pas la loi qu'il faut craindre, mais le juge.

Poil par poil, toute la barbe viendra.

Tu attendras sept années de mariage pour faire des louanges de ta femme.

Dieu a créé le mal pour que l'enfer ne demeure pas vide.

Si chacun balayait devant sa porte, comme la ville serait propre !

Celui qui naît, hurle ; celui qui meurt se tait.

Avec une bourse au cou, personne ne peut être pendu.

Un vieux qui ment, c'est un riche qui vole.

Qui est seul n'est pas toujours pauvre, mais qui est pauvre est trop souvent seul.

Ne crains pas la justice, mais crains le juge.

Mens, mais souviens-toi.

Un riche avare est plus pauvre qu'un gueux.

Les larmes viennent plus souvent des yeux que du coeur.

Un corbeau disait d'un autre : "Quel croasseur !"

Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver.

L'homme a trois fois de la chance : il naît, il se marie et il meurt.

Vivrais-tu un siècle, apprends toujours.

Une bonne conscience est l'oeil de Dieu.

En parlant peu, tu entends davantage.

L'homme est la tête, la femme est le cou ; la tête regarde là où le cou tourne.

Donne le doigt au Diable et il voudra toute la main.

Si tu marches vite, tu attraperas le malheur, et si tu marches lentement, c'est le malheur qui t'attraperas.

Celui qui sait beaucoup dort peu.

A force de dire à un homme pendant quarante jours qu'il était fou, on l'a rendu fou.

Avec un fils, tu peux marcher ; avec deux, chevaucher ; avec trois, te reposer.

On est reçu selon l'habit, et reconduit selon l'esprit.

Si tout le monde devient seigneur, qui fera tourner notre moulin ?

Avec sept nourrices, l'enfant finit par ne plus avoir d'yeux.

Même d'un bon chien, on attrape des puces.

La plus grande vertu d'un débiteur, c'est de payer sa dette.

Si votre coeur est une rose, votre bouche dira des mots parfumés.

La parole n'est pas un moineau ; une fois envolée, tu ne la rattraperas plus.

Ce que l'homme sobre a dans la tête, l'homme saoul l'a sur la langue.

Le vin est innocent, l'ivrogne seul est coupable.

Le temps ne s'incline pas devant nous mais nous devant le temps.

Le mariage n'est pas une course, on arrive toujours à temps.

La bonne renommée reste couchée, la mauvaise court les chemins.

Un fardeau semble léger sur les épaules d'autrui.

En bas, le pouvoir des ténèbres. En haut, les ténèbres du pouvoir.

Faute de pommes, contente-toi d'une carotte.

Penser à la mort raccourcit la vie.

Le petit cadeau va où il espère trouver le grand cadeau.

Ton ami te fait un château et ton ennemi un tombeau.

On attrape l'oiseau avec des graines et l'homme avec des écus.

Avec un morceau de pain, on trouve son paradis sous un sapin.

Cookies