Proverbe oriental

Si tu fais du bien, jette-le dans la mer ; et si les poissons l'avalent, Dieu s'en souviendra.

Si vous voulez que votre femme soit sage, ne la prenez pas au-dessus de votre état.

N'empruntez rien de votre ami, si vous souhaitez que son amitié continue.

Il est de la justice de prendre vengeance d'un crime ; mais c'est une vertu de ne pas se venger.

Les bons sont joyeux dans leur pauvreté, et les méchants sont tristes au milieu de l'abondance.

Enseigner un méchant, c'est mettre le sabre à la main d'un assassin.

La mort est le repos des pauvres.

Le service des grands ressemble à la mer. Plus on y est engagé, et plus on court de risque.

Le plus grand des affronts est celui qu'on reçoit lorsque ce qu'on a avancé est connu publiquement pour faux.

Le mot que tu n'as pas dit est ton esclave. Le mot que tu as dit est ton maître.

La plus excellente des vertus morales est le peu d'estime de soi-même. Elle a cet avantage, qu'elle ne s'attire l'envie de personne.

Quelque affection qu'on ait pour un ami, jamais il ne faut lui donner un avantage à pouvoir s'en prévaloir s'il devenait un ennemi.

Le sage ne peut être pauvre.

Persévérez dans votre entreprise, vous en surmonterez les difficultés.

Évitez les procès. Ils ressemblent à un feu qu'on a de la peine à éteindre, quand une fois il est allumé.

Pour être accompli, n'approuvez pas dans les autres ce que vous n'approuverez pas en vous-mêmes.

Les moeurs déréglées sont l'ivresse des mortels.

L'avarice est le châtiment des riches.

Le silence est un voile sous lequel l'ignorant se cache.

On ressemble à ceux que l'on fréquente.

Le respect est le lien de l'amitié.

L'homme doit être ferme et stable, comme un rocher, et non pas léger et mobile, comme le vent.

Moins on a d'esprit, et plus on a de vanité.

Des vers faits pendant la prière valent aussi peu que la prière pendant laquelle ils ont été faits.

Qui apprend la science et ne pratique pas ce qu'elle enseigne, ressemble à celui qui laboure et qui ne sème pas.

Les bonnes moeurs doivent être l'ornement des hommes, et l'or l'ornement des femmes.

Ne payez pas d'ingratitude le bien que l'on vous fait.

Il vaut mieux tendre la main pour obtenir une maille, que de se la voir couper pour avoir volé un sol ou deux liards.

Le repos de l'âme consiste à ne rien espérer.

Les pensées les plus cachées se découvrent au discours ou à la contenance.

Aimez vos amis avec précaution.

Le riche doit manger quand il a faim, et le pauvre quand il trouve de quoi manger.

Ne vous lassez pas d'écouter ; parce qu'on apprend à parler en écoutant les autres.

Les amis intéressés ressemblent aux chiens des places publiques, qui aiment mieux les os que ceux qui les leur jettent.

Deux choses causent de l'affliction, un ami triste, et un ennemi joyeux.

N'annoncez pas vous-même une méchante nouvelle à celui qui peut en être troublé, laissez-la annoncer par un autre.

Si vous voulez que votre ennemi ne sache pas votre secret, ne le révélez pas à votre ami.

Un mensonge qui tend à la paix est préférable à une vérité qui cause une sédition.

La langue du sage est derrière son coeur, et le coeur de l'insensé derrière sa langue.

L'homme aime aussi naturellement que l'eau descend la pente.

Qui n'a pas d'argent est comme un oiseau sans ailes, et comme un navire sans voiles.

Pensez d'où vous êtes venu, où vous devez aller et où vous devez demeurer éternellement.

Le souvenir d'avoir été jeune ne produit que du regret.

La véritable gloire vient de Dieu.

On perd le crédit que donnent les richesses, à proportion qu'elles diminuent.

La science chasse l'ignorance ; mais, elle ne chasse pas un esprit mal tourné.

Il ne faut rien faire sans dessein.

Cookies