Proverbe espagnol

Grain à grain, la poule emplit son gosier.

Le mariage et le melon, par hasard, sont bons.

Par le chemin "Plus tard", on arrive toujours à la place "Jamais".

Les mouches ne se posent pas sur les casseroles en ébullition.

Cheval vaut plus que richesse.

Trois beaucoup et trois peu sont pernicieux à l'homme : beaucoup parler et peu savoir, beaucoup dépenser et peu avoir, beaucoup présumer et peu valoir.

Le renard en sait long, mais celui qui le prend en sait un peu plus.

Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine.

A celui qui montre son cul, que reste-t-il à cacher ?

Conseil sans remède, c'est un corps sans âme.

Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne.

Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif.

A forte faim, il n'y a pas de pain dur.

L'arbre est connu par ses fruits, non par ses racines.

Ceux qui sont mariés sont nombreux et ceux qui se repentent de s'être mariés ne le sont pas moins.

Quand Dieu se fit homme, le diable s'était déjà fait femme.

Pour le bien, l'action est plus que l'intention ; pour le mal, l'intention est plus que l'action.

Qui t'aime te fait pleurer ; qui te hait te fait rire.

La timidité est la prison du coeur.

Le diable s'occupe de nous, et nous des autres.

Couche-toi et sois malade, tu sauras qui te veut du bien et qui te veut du mal.

Quelque chose meurt dans l'âme quand un ami s'en va.

Trop de sourires, signe de peu de cervelle.

Entre soldats comme entre amis, les compliments sont superflus.

S'enrôler ou se marier ne se doit point conseiller.

Pour maîtriser la guitare, il faut dix années par corde.

L'amour de la femme et les caresses du chat durent aussi longtemps qu'on leur en donne.

La fortune envoie des amandes aux gens qui n'ont plus de dents.

L'amour d'un adolescent, c'est de l'eau dans un panier.

Réduis tes désirs et tu augmenteras ta santé.

Attends la mort pour louer la vie, et le soir pour louer le beau jour.

Autant le mot est léger pour celui qui le jette, autant il est lourd pour celui qui le reçoit.

La guerre arrivée, le diable agrandit son enfer.

La mauvaise plaie se guérit, la mauvaise réputation tue.

Belle-mère, fût-elle de sucre, est amère.

Chaque cheveu fait son ombre sur la terre.

L'expérience est une chose que vous acquérez juste après en avoir eu besoin.

Si tu vois l'espagnol chanter, c'est qu'il rage ou n'a pas d'argent.

Par la rue du "Plus tard", on arrive à la place de "Jamais".

La poule naît au village, on la mange en ville.

A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut.

Toute porte est de bois, toute femme est de chair.

Les morts ouvrent les yeux des vivants.

L'homme est comme Dieu l'a fait en un peu pire.

Ce que le fou réserve pour la fin, le sage le place en tête.

On doit mille fois plus estimer une dent qu'un diamant.

Pour les flatteurs, il n'est ni riche sot ni pauvre sage.

Cookies