Proverbe allemand

La promesse a des jambes ; seul le don a des mains.

Qu'un chien aboie et la meute le suit.

A des oreilles sourdes, il n'est pas bon de prêcher.

Quittez le monde avant qu'il ne vous quitte.

Point de diadème qui guérisse la migraine.

Dans le besoin, le diable mange des mouches.

Quand le vautour meurt, la poule ne pleure pas.

Les jeunes filles sont des raisins frais et les vieilles filles des raisins secs.

En ne prêtant pas, on perd des amis ; en prêtant, on gagne des ennemis.

L'oiseau chante comme le lui permet son bec.

Qui s'est brûlé la langue n'oublie plus de souffler sur sa soupe.

Vous avez beau cacher la queue d'un âne, il montrera toujours ses oreilles.

La femme, comme la lune, brille d'un éclat emprunté.

L'amour est borgne, la haine est aveugle.

Quand on aura tout balayé, on saura ce qu'il y a derrière le poêle.

La vérité engendre la haine.

Quand le loup enseigne aux oies leurs prières, il les croque pour ses honoraires.

Qui réforme souvent déforme.

Le vin fait surnager les secrets.

Ne triomphe pas avant d'avoir franchi le fossé.

Plus il y a de bergers, moins bien gardé est le troupeau.

Ce que je ne sais pas ne m'irrite pas.

La beauté est la nourriture de l'oeil et la tristesse de l'âme.

Dieu règne au ciel, et l'argent sur la terre.

Ce qu'on ne peut pas tenir, il faut le laisser pourrir.

Le plus lourd bagage pour un voyageur, c'est une bourse vide.

Le prince cueille un fruit et les valets coupent l'arbre.

D'un dissipateur il y a peu à hériter.

Le travail du matin vaut de l'or.

Toutes sortes de gens disent la vérité : les sots, les enfants et les ivrognes.

Nul n'est plus chanceux que celui qui croit à sa chance.

Le feu de bois vert donne plus de fumée que de chaleur.

Une poignée de chance vaut mieux qu'un sac plein de sagesse.

Qui écrit des lettres d'amour doit avoir les mains moites.

Qui baigne ses mains dans le sang les lavera dans les larmes.

Critiquer l'Etat, c'est ton droit ; mais n'oublie pas que l'Etat, c'est toi !

Soldats dans la paix sont comme poêles en été.

Toute notre vie consiste à apprendre et à oublier.

Méchanceté s'apprend sans maître.

Prince qui n'a pas d'oreilles pour écouter n'a pas de tête pour gouverner.

La demande est chaude, le merci est froid.

Celui qui ne punit pas le mal, l'invite.

Qui trop haut prend le ton, n'achèvera pas la chanson.

Où la femme règne, le diable est premier ministre.

Mieux vaut pas de cuillère que pas de soupe.

Un homme porte son âge dans ses os, une femme sur son visage.

Qui souffle sur le feu a des étincelles dans les yeux.

Cookies