Proverbes avec le mot "Fils"

La méthode pour éduquer ses enfants : le fils ne doit pas quitter son père, la fille ne doit pas quitter sa mère.

L'homme est le fils de l'erreur.

Louer son fils, c'est se vanter ; blâmer son père, c'est se flétrir.

Le fils suit la femme, la fille suit le mari. Ils laissent les deux vieux diables auxquels personne ne fait attention.

Mieux vaut transmettre un art à son fils que de lui léguer mille pièces d'or.

Avec un fils, tu peux marcher ; avec deux, chevaucher ; avec trois, te reposer.

Votre fils sera tel que vous l'aurez élevé ; et votre mari, tel que vous l'aurez habitué.

Honorez votre père, votre fils vous honorera de même.

Le fils est le support de la maison, la fille le butin d'autrui.

Qu'importe que le fils meure pourvu que la bru soit privée de mari.

Le père sème, le fils récolte.

Je dis que mon fils est un voyou, mais je n'aime pas que les autres le disent.

Chacun est le fils de ses oeuvres.

Un fils qui fait verser des larmes à sa mère peut seul les essuyer.

Un fils n'a aucun mal à dépenser l'argent de son père.

Vache du pauvre, fils du riche, tous deux mortels.

Un fils peut devenir prince, une fille deviendra mère.

Tant que je cours, mon père a un fils.

On est plus le fils de son époque que le fils de son père.

Le fils naît tourné vers l'âtre, la fille tournée vers la porte.

L'homme préfère la femme d'autrui, mais il aime mieux son propre fils.

Le pouvoir, l'enfant, et surtout la femme, peuvent opposer l'ami à l'ami, le frère à son cadet ou le père à son fils.

Enseignez votre fils dans la salle de séjour, et votre femme sur l'oreiller.

Cookies