Proverbes avec le mot "Terre"

Si élevé que soit l'arbre, ses feuilles tombent toujours à terre.

En terre noire pousse le meilleur blé.

La terre est la seule amie de l'homme.

Sept fois à terre, huit fois debout.

Tu vas et tu conquiers la terre de l'ennemi. Alors l'ennemi vient et conquiert ta terre.

Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre.

Si haut que parvienne une chose lancée, c'est à terre qu'elle retourne.

L'amitié est une maladie qui n'a guère d'autre remède qu'une poignée de terre.

Si un petit arbre est sorti de terre sous un baobab, il meurt arbrisseau.

Les animaux sont les anges de cette terre.

La plume de l'oiseau s'envole en l'air mais elle termine à terre.

Terre et ciel nous sont propices, c'est entre deux que naît le mal.

Un mot engendre un mot, une étincelle embrase la terre.

Le cadavre d'un oiseau ne pourrit pas en l'air mais à terre.

Dieu règne au ciel, et l'argent sur la terre.

La personne est une multiplicité intérieure, inachevée, appelée à s'ordonner, s'unifier. Dieu ne fait qu'ébaucher l'homme, c'est sur la terre que chacun se crée.

La glaise ne devient terre à mouler qu'après avoir été pétrie.

La terre est une grande marmite, et les hommes sont la viande.

Celui qui n'a pas bâti de maison croit que les murs sortent de terre.

Le boeuf est lent, mais la terre est patiente.

L'or te donne la terre, la terre te donne l'or.

Deux choses seules sont capables de remplir les yeux d'un avare, la sobriété ou la terre qu'on jette sur lui après sa mort.

Femme sans mâle, terre sans semence.

L'homme qui ne sort pas et ne visite pas dans toute son étendue la terre pleine d'une foule de merveilles est une grenouille de puits.

Tant vaut l'homme, tant vaut la terre.

Chaque cheveu fait son ombre sur la terre.

On ne demande pas au poisson ce qui arrive sur terre, ni au rat ce qui arrive dans l'eau.

Vantez les terres élevées mais tenez-vous sur les terres basses.

Si vous montez à terre, vous rencontrez le tigre ; si vous descendez dans une barque, vous rencontrez le crocodile.

Dieu ne fait qu'ébaucher l'homme, c'est sur la terre que chacun se crée.

Le ciel donne de la pluie à la terre ; mais la terre ne renvoie au ciel que de la poussière. C'est qu'on ne tire d'un vase que ce qu'il contient.

Si chaque homme chaque jour jetait une fleur sur le chemin de son prochain, les routes de la terre seraient tellement plus agréables !

Si tous les gens qui vivent ensemble s'aimaient, la terre brillerait comme un soleil.

Il n'est si grand sur terre que n'abatte un coup de tonnerre.

Une fois sous terre on a la paix...

L'homme est la fleur de la terre.

La femme est comme le pot de terre ; quand on l'a retiré du feu, il crépite encore plus.

Le blé et la reconnaissance ne poussent qu'en bonne terre.

La terre est une mère qui ne meurt jamais.

Quand on ne veut pas danser, on dit que la terre est mouillée.

La terre n'a pas soif de sang des guerriers, mais de la sueur des hommes.

Nul soupir ne tombe à terre.

Le ciel est haut, la terre est basse ; il n'y a que la table et le lit qui soient à la bonne hauteur.

La terre est mère de tout ce qui est animé, le lien des générations passées, présentes et à venir.

Prête à Dieu et à la terre, ils paient de bons intérêts.

Six pieds de terre suffisent au plus grand homme.

La distance qui relie la terre au ciel est celle de la pensée.

Si les cieux pleurent, la terre vivra.

Il faut prêter à Dieu et à la terre ; ils paient de gros intérêts.

Les fautes du médecin, la terre les recouvre.

Personne ne sort de son lit pour dormir par terre.

La Terre n'a qu'un Soleil.

Quand un riche tombe par terre, on dit que c'est un accident ; quand c'est un pauvre, on dit qu'il est ivrogne.

La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent.

Cookies