Proverbes avec le mot "Vent"

On ne peut pas souffler contre le vent ni nager contre l'eau.

Jeune gouvernement suit le vent.

Pour incendier une forêt, il faut l'aide du vent.

Les vagues ne se lèvent pas s'il n'y a pas de vent.

A navire rompu, tous les vents sont contraires.

La vie est une bougie dans le vent.

A pisser contre le vent, on mouille sa chemise.

Si la petite souris abandonne le sentier de ses pères, les pointes de chiendent lui crèvent les yeux.

Le vent n'est pas plus rapide que le choix d'une femme entre deux hommes.

Le vent de prospérité change bien souvent de côté.

Femme, feu, messe, vent et mer font cinq maux de grand amer.

Il faut faire tourner le moulin lorsque le vent souffle.

Ne fais pas les foins quand il y a du vent.

Les grands honneurs élèvent un homme bien né ; mais, ils abaissent un malhabile homme.

Temps et vent et femme et fortune changent autant comme la lune.

Les affaires qui se font peu à peu s'achèvent promptement.

Qui écoute les donneurs d'avis suit le vent à la trace.

Le vent n'a pas de mains, et pourtant il secoue les arbres.

Petite pluie abat grand vent.

Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable.

Le vent trouve les trous de la yourte et l'âme trouve les mensonges des mots.

Le blâme ressemble au vent ; si on le voit, on le sent.

Il faut tourner le moulin lorsque souffle le vent.

Quelle est la dot ? Deux moulins, l'un à vent, l'autre à eau.

La vie est une lumière devant le vent.

Les soldats se plient aux ordres de leur général comme les herbes se plient sous le vent.

Qui vend sa paille vend son grain, qui vend son fumier vent son pain.

L'arbre élevé attire le vent.

A navire brisé tous vents sont contraires.

Le vent change chaque jour, la femme chaque seconde.

Si, contre la vague, la mer frise, saute de vent vient en surprise.

Cookies