Proverbe bambara

Tout vieux héros finit par décortiquer l'arachide de sa femme.

Quand le tonnerre gronde, chacun pose sa main sur sa tête.

Tes fautes anciennes te nuisent en justice.

Chaque filet d'eau a son chemin.

C'est celui qui a du lait qui peut faire la crème.

Si Dieu tue un riche, il tue son ami ; s'il tue un pauvre, il tue une canaille.

Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux.

Ce n'est pas la bouche, mais le pied qui trace le sentier de la parenté.

Toute mère est un fleuve.

Lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n'est qu'une corde.

Un homme meurt sans causer au monde aucun dommage.

La belle femme est celle qui a un enfant sur le dos.

On ne jette pas le poisson qu'on a dans la main pour prendre celui qu'on a sous le pied.

Si nombreux que soient les travaux finis, ceux qui restent à faire sont plus nombreux.

L'enfant aime la liberté, il en est la première victime.

Le monde est un pot à eau, quand on a bu, on le passe à autrui pour qu'il boive aussi.

Cookies