Proverbe estonien

Nul ne distingue la trace de l'oiseau dans le ciel ni de l'amant qui s'en va voir sa belle.

La servante soupire le matin et l'orphelin le soir.

Habit de soie n'a pas de puces.

Mieux vaut une chèvre qui donne du lait qu'une vache stérile.

Ne vous fiez ni à l'épousée de la veille ni au temps du matin.

Les ampoules aux mains sont plus honorables que les bagues.

Le verger d'une femme pauvre est dans son corsage, et son champ sous son tablier.

Si la fournée de pain est manquée, c'est une semaine perdue ; si la moisson est mauvaise, c'est une année de perdue ; si le mariage est funeste, c'est une vie de perdue.

Cookies